Carte blanche à… Latence Soundsystem

Cela fait maintenant une année que Latence est sur les radars de la nuit, squattant de petits et gros clubs, avec toujours un concept intéressant : si les DJ’s du collectif sont nombreux (et qu’un live se balade aussi parmi eux), à chacune de leurs dates, c’est la règle du B2B qui prévaut. C’est à dire que vous ne verrez jamais l’ensemble de Latence derrière les mêmes platines. Le collectif de DJs/producteurs est donc spécialisé dans la house sous toutes les latitudes, celle qui résonnera (en partie) au Rex Club ce mercredi, à l’occasion de leur un an, où ils ont été invité à jouer aux côtés de Christian Burkhardt (live) et de Sacré Coeur. Leur dernière fois au Rex, c’était sur la même programmation que Premiesku (live), et selon les bons dires, c’était un joyeux bordel. On ne pourra donc que vous conseiller d’y aller cette fois-ci encore, histoire de souffler leur première bougie dans les règles de l’art. En attendant, on vous laisse avec quelques informations intéressantes sur leur univers.

Un morceau intemporel ?

Un label à suivre ?

GOSU. C’est déjà la 5ème sortie vinyle du label dirigé par Manuel Schatz & Phil Evans, basés à Francfort ! Ils ont fait un sans faute et ça cartonne. Ils donnent aussi l’occasion à de jeunes artistes de se produire en livestream depuis la page Facebook de leur shop, ne ratez pas ça !

Sonath. Ils viennent seulement de lancer leur premier disque et c’est déjà un carton… Pour ceux présents à cette dernière édition du Sunwaves, le disque a déjà pu y résonner plusieurs fois. C’est Sepp qui a planché sur le premier disque, et on est très fier que ce soit notre membre Sled qui se cache derrière ce label avec Syn & Vlaskiu, nos fidèles amis.

Un.e jeune artiste ?

And.rea ! Ce DJ/producteur nous impressionne par tant de maitrise. Il a parfaitement exécuté ses premières productions : son album sur Meliflow, « Perception Of Objective Reality », ‎marie parfaitement la micro et le break qui revient en force. Les deux disques sont magnifiques. Et sa dernière sortie sur Lowmoneymusiclove donne envie de pousser les murs du club…

Localement, on meurt d’envie de vous faire découvrir le duo ODEN ! Des potes qui n’en finissent pas d’étonner leur public à chaque nouvelle prestation live. Le duo est en pleine préparation d’EP’s en collaboration avec nos petits gars Fatzo. Ils viennent de sortir un morceau en digital avec Armless Kid pour le nouveau projet de La Chinerie. Et on est très contents de partager l’affiche avec eux pour le Treetown Festival de cet été ! Croyez-nous, vous allez en entendre parler dans l’année qui suit…

Un.e artiste majeur.e ?

On pourrait vous citer des artistes majeurs dont tout le monde a entendu le nom au moins une fois, mais il y a tellement d’artistes talentueux à mettre en avant… On a donc choisi de vous parler de locaux qui font leur bout de chemin en ce moment, et on a eu un gros coup de coeur sur leur live. Loop Exposure ! Vous pouvez suivre leur actualité via Facebook et écouter leur passage à la Concrète du mois d’avril ici : c’était un délire…

Au niveau du mix, c’est très compliqué de n’en choisir qu’un… Mais on trouve qu’Andrew James Gustav incarne cette nouvelle vague de DJ’s sachant tout maîtriser : allier avec perfection traditions et modernité, mais aussi les genres, puisqu’il saura tout autant vous faire voyager sur une scène downtempo – expé que vous retourner un after pendant 6 heures durant avec des sons on ne peut plus énervés !

Un superbe lieu ?

Le Rex Club ! On a tous été profondément marqués par ce club légendaire. On y a passé nos premières soirées ensemble. De nombreux membres du crew ont pris leur première claque électronique dans l’enceinte de ce club il y a 5-6 ans avec des légendes du milieu. Puis cette sono qui vient te rappeler que tu n’es pas dans un lieu pour discuter avec ton voisin mais bien pour esquinter tes pompes sur ce sol si légendaire, une grosse claque ! On a vraiment hâte de revivre ça mercredi !

Un collectif ami ?

Impossible de n’en citer qu’un tant beaucoup de potes font bouger les choses actuellement sur Paris… On va donc faire une dédicace à nos amis qui oeuvrent pour le développement de la scène underground locale, et qui, semaine après semaine, se permettent de proposer des plateaux toujours plus intéressants ! Distrikt Paris, Reshuffle Music, Sentaku, Amstram Gram… les petites têtes qu’on croise toujours aux bons endroits aux bons moments, toujours dans l’idée de faire la fête jusqu’à épuisement. On peut pas vous conseiller meilleurs choix pour faire la fête ici. Et on n’oublie pas nos amis lillois, Gaazol, qui font énormément là-bas pour la scène et qui la développent un peu plus chaque jour. On les revoit souvent sur Paris, si vous voulez vous intéressez à ce qu’ils font.

Une arme secrète ?

La passion, de bons disques, et un bon p’tit Pastis…

Une oeuvre d’art ?

Les nymphéas de Monet.

Un disque rare ?

T Power – Long Time dead EP (promo). Petite arme du Dso, compliqué de retrouver le disque puisqu’il a chopé une promo bien différente de l’EP initial. EP hyper éclectique avec des sons très UK, du trip hop, du break, de la house…

Un projet futur ?

Dso se charge d’organiser, en partenariat avec Sport National, un vrai événement digne de ce nom pour la fête de la musique avec des artistes qui vont vous en mettre plein la vue. Des DJ’s et prestation live mais aussi des lights dignes de ce nom avec du Vjing d’épileptique, une exposition de peintures, une dark-room, un open-platines, un stand pour se restaurer, un bar, une vraie sono adaptée au lieu … Et tout ça aux portes de Vincennes, en intérieur ET extérieur. Il y a aussi Le Treetown Summercamp : les 13, 14 et 15 juillet prochain se tiendra, entre le Garage, le Petit Bain et le Café Barge, le Treetown Summercamp. Trois jours non-stop de micro (mais pas que!), d’ateliers, de conférences et autres vinyl market ou de live-painting. 45 heures de son distillé par plus de 35 artistes dans 3 clubs parisiens ! On prépare des open-air pour les mois d’août et de septembre. Et on travaille également beaucoup sur des EP’s pour la rentrée, ça nous prend pas mal de temps dans nos home-studio, et on est plutôt excités à l’idée de vous faire écouter tout ça. Et bien évidemment notre première bougie au Rex Club ce mercredi… Ça va être un beau bordel.

Retrouvez donc Latence Soundsystem aux commandes du Rex Club, avec la joie et la bonne humeur. On vous fait gagner quelques places, envoyez-nous un mail à participez@lacarteson.fr (nom + prénom + soirée en objet).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *