Syncrophone sort des bacs les disques indispensables du moment

“Qu’est-ce qu’il vous faut ?” – Non je ne suis pas chez le boucher, mais chez Syncrophone on décortique bien tout ce qui est pressé depuis plus d’une dizaine d’années. Le disquaire de la rue des Taillandiers stocke des centaines de disques chaque semaines, venus de bacs de plus d’une soixantaine de labels partout dans le monde. Techno, house minimale, électro maximaliste, funk… Pour ne pas se perdre dans les bacs, on a demandé à Blaise [l’un des trois fondateurs avec Didier Allyne et Jonathan Sill] de nous faire une sélection des meilleurs disques du moment. On note le gros prisme house et deep dans les dix disques sélectionnés. – TSG.

Grotto-II – Wait… No Hurry (1978, Nigéria) – EMI

« C’est une ré-édition de funk nigérian de 1978 qui vient de sortir. C’était un disque rare, qui parti très vite sur le net, à presque 1000 euros ! »

Shuffless – Uusmood EP (2018, Finlande) – Syncrophone 029

« Ça c’est sorti chez nous, on les a découvert. Entre deep-techno et électro, un peu dans l’esprit du label Delsin. Belle deepness. »

Bigeneric vs. Planet Love – Fables of Robotic (2017, Allemagne) – Slow Life 012

« J’ai beaucoup aimé cette édition de l’italien Marco Repetto (alias Bigeneric, Planet Love) sur double vinyles en septembre. Ce sont des vieux tracks de 1995-96. On les a déjà tous vendus. »

Roman Flügel – 1995 ( 2017, Allemagne) – HARDWORKSOFTDRINK 011

« En ré-édition micro-house, ça c’est super : des titres de Flügel qui datent de 1995, des trucs qu’il n’avait jamais sorti. C’est plus minimal, mais un disque de très grande qualité. »

Ex-Terrestrial – Ex-Terrestrial (2017, Canada) – Temple 004

« Alors ce disque on a adoré : c’est un artiste qui a signé sur 1080P. C’est sorti ce mois ci, un morceau un peu deep, avec des sonorités un peu plus ambiantes – très jolies. »

Lars Bartkuhn – Elysium EP (2017, Italie) – Neroli 037

« Dans les nouveautés, il y a eu ça sur Neroli. Ambiance très classe. Lars Bartkuhn, c’est l’un des membres fondateurs du groupe Needs (allemand, qui a réalisé plusieurs disques entre jazz, soul et house au début des années 2000). »

James Booth – Personal Growth (2017, Allemagne) – Growing Bin Records 011

« Ça c’est terrible, une ambiance deep top. »

Joey Anderson – Staring Into The Pond (2017, USA) – Inimeg Recordings 006

Aleqs Notal – The Paris-Lagos Soundscapes (2017, France) – Phonogramme 024

 

Crédits photo : Thomas Solal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *