Entre marché de Noël et dancefloor déglingué, Nostromo clôt l’année en beauté

L’équipe du Nostromo aiguise ses crocs pour une teuf-dingue de Noël juste avant de passer sous la table pour dévorer la célèbre dinde (de Noël, elle aussi). Pour le deuxième opus de Drone Night, qui se déroulera à la Bellevilloise le vendredi 21 décembre, place à un format inhabituel pour eux puisque, de 18h à 6h du mat’, vous aurez droit à la fois à un marché de Noël (gratuit jusqu’à 21h) et à une teuf (munissez-vous d’une prévente, la musique a de la valeur !).

Emplissant entièrement l’espace-deux-étages de la salle du haut-XXè, Nostromo accueille à bras ouvert le shop-à-disques-et-à-fringues Te Iubesc (si vous ne connaissez pas, faites l’effort, y’a même un événement spécifique) et ses Dj’s résidents ou invités (Dawidu, Lawrence Asher, Maxime Db, Rubi) de 18h à 4h du mat’ dans le Forum, la salle du haut. L’idée de briller sur un dancefloor n’aura jamais été aussi juste.

Vlada

Juste après, la fête de nuit. Et pour celle-ci, Nostromo-les-bons-tuyaux sort la grande cavalerie. Une petite passion pour les Uruguayens exilés en Europe ? Sortez les mouchoirs pour Omar, démoniaque DJ à la palette de couleur infinie – 3h de set pour lui. La Russie vous prend aux tripes ? (Re)découvrez Vlada, échappée de sa datcha moscovite avec un sac rempli d’icônes soniques, juste pour votre bon plaisir – 4h de set pour elle. Sire Nostromo, merci !

Pour plus d’informations, rendez-vous juste ici. Et nous, on vous fait gagner quelques places parce qu’on est gentil (et Nostromo aussi). Envoyez-nous un mail à participez@lacarteson.fr ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *