Kill The Dj

Merde ! Des catégories musicales, on s’en fout après tout : seule l’émotion compte, et le coeur qui s’accélère et les tripes qui se serrent. Le genre, en revanche, c’est à dire les différenciations sociales construites entre les sexes, c’est un peu plus problématique, et surtout dans la musique électronique – où festivals et soirées voient se côtoyer cohortes de noms masculins. Eh bien, Kill The DJ, c’est cet état d’esprit : rebattre les cartes avec une approche féministe de la musique. C’est au  »Pulp », l’un des clubs mythiques de la capitale, que le label se crée grâce aux forces conjointes de Chloé, Ivan Smagghe, Stéphanie Fichard et Fany Corral et, depuis, le label fait partie du paysage musical indépendant français, en conservant sa vocation politique de troubler le genre – musical, aussi.

logo-facebook copie logoweb soundcloud